Billet | Un vaste chantier pour les années à venir

 

La digitalisation de la finance est une opération inévitable, qui transforme le quotidien des entreprises et des populations. Les innovations technologiques telles que la blockchain, l’intelligence artificielle et la gestion des grands volumes de données (big data) offrent en effet des opportunités inédites. Elles permettent d’améliorer l’efficacité, la rapidité et la sécurité des transactions financières. Cette transformation doit se faire en conformité avec la sécurité et la protection des données personnelles des utilisateurs. Un vaste chantier pour les années à venir… Et ce n’est qu’un début.

L’ère du digital a modifié en profondeur les différents services des entreprises. Les institutions financières, en l’occurrence, ont compris l’importance de la digitalisation. Cependant, elles se retrouvent face à un important chantier et à la détermination du rôle qu’elles ont à jouer dans la modification des usages. Grâce à la digitalisation, il devient possible de traiter des quantités massives de données complexes, pour les transformer en informations utiles pour la prise de décision.

Comment la digitalisation peut-elle accompagner l’inclusion financière en Tunisie ? Avec l’évolution de l’ère immatérielle, la digitalisation se positionne comme un levier du changement. Elle soutient une nouvelle forme d’inclusion qui recrée les paramètres de la confiance en facilitant l’accès facile à l’information et aux services publics et la possibilité d’interaction citoyenne. Cette numérisation affecte également les relations avec les citoyens, les banques, les entreprises et les différentes institutions publiques (fiscalité, sécurité sociale…) en redonnant un nouveau cadre à ce processus d’inclusion financière très recherché en Tunisie.

Selon des études menées par la Banque mondiale, la moitié de la population mondiale n’a accès à aucun service financier formel. L’inclusion financière vise à donner accès à tous les individus —y compris les personnes à faible revenu— et aux entreprises à toute une gamme de produits et de services financiers adaptés à leurs besoins.

Ces dernières années, le développement des technologies numériques, et a fortiori celles dédiées aux services financiers, a eu un impact considérable sur la finance traditionnelle. La technologie mobile est devenue la première porte d’entrée vers les services financiers. De nombreuses recherches attestent que les services de finance digitale constituent le moyen le plus efficace pour offrir un accès aux services bancaires rapide, bon marché et sécurisé : argent mobile, plateformes de financement participatif, de crowdlending, de transferts de fonds transfrontaliers,… Les Fintech offrent d’immenses opportunités pour renforcer l’inclusion financière et le développement économique et social dans de nombreux pays.

Tags

Laisser un commentaire