MAE-ATNU : Election du Professeur Haykel Ben Mahfoudh à la Cour pénale internationale

 

Dr Haykel Ben Mahfoudh, professeur de droit international public, a été élu mercredi 6 décembre 2023 au poste de juge à la Cour pénale internationale pour le mandat 2024-2033, lors des élections tenues à l’occasion de la 22e session de l’Assemblée des Etats parties au Statut de Rome portant création de la Cour pénale internationale auquel la Tunisie a adhéré en 2011.

Avec cette élection, Dr Haykel Ben Mahfoudh devient le premier juge arabe siégeant à la CPI depuis que cet organe judiciaire international est devenu fonctionnel en 2002.

L’élection du Professeur Haykel Ben Mahfoudh vient couronner les efforts déployés par la diplomatie tunisienne à laquelle le ministère des Affaires étrangères et ses missions diplomatiques et permanentes à l’étranger se sont attelés pour faire aboutir à sa candidature. Elle témoigne également du mérite dont a fait montre le candidat de la Tunisie, éminent professeur universitaire et premier juge arabe à être élu à cette juridiction pénale internationale permanente qui compte 18 juges, élus pour un mandat de neuf ans et choisis parmi des personnes jouissant d’une haute considération morale, connues pour leur impartialité et leur intégrité.

L’élection du candidat tunisien témoigne de l’engagement résolu et authentique de notre pays envers le Statut de Rome et ses objectifs et principes nobles énoncés, en vue de garantir la justice pénale internationale pour les victimes des crimes les plus graves qui touchent l’ensemble de la Communauté internationale, à savoir le crime de génocide, les crimes contre l’humanité, les crimes de guerre et le crime d’agression, et pour la prévention de ces atrocités.

A cette occasion, le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger a félicité Haykel Mahfoudh pour ce prestigieux poste international. Il a exprimé sa gratitude pour le soutien de sa candidature par les institutions de l’Etat Tunisien.

Puisse le désormais juge Haykel Haykel Ben Mahfoudh contribuer, avec l’engagement et la compétence qui le distinguent, aux efforts de la CPI, en vue de parvenir avec plus d’efficacité et de justice à assumer son mandat consistant à ordonner les enquêtes, à poursuivre et à juger les personnes accusées des crimes les plus graves qui touchent l’ensemble de la communauté internationale : génocide, crimes de guerre, crimes contre l’humanité 

Avec les meilleurs vœux de l’Association tunisienne pour les Nations unies (Atnu).

Laisser un commentaire