Le ministère de l’éducation a interdit aux enseignants, en vertu d’une circulaire rendue publique le 23 juillet courant, le cumul de postes dans les établissements scolaires public et privé, à partir de l’année scolaire 2019/2020.

Selon la circulaire, cette décision vise à mettre fin à la régression de la qualité de l’enseignement et des conditions de travail dans les établissements scolaires et à offrir des opportunités d’emploi aux diplômés du supérieur dans les écoles privées, à faire prévaloir l’intérêt supérieur des élèves et à préserver les équilibres pédagogiques au sein des établissements scolaires publics.

A cet effet, le ministère de l’éducation a appelé les délégations régionales à cesser immédiatement l’octroi des autorisations aux enseignants exerçant dans tous les établissements éducatifs publics (les écoles primaires, les collèges, les lycées et les établissements pilotes), leur permettant d’enseigner dans les établissements scolaires privés.

Le ministère a signalé qu’en cas de non application de cette décision, les dossiers des établissements scolaires privés seront présentés à la commission consultative régionale des établissements privés tel que prévu dans l’article 5 de la circulaire, ajoutant que des mesures juridiques et administratives seront prises à l’encontre des enseignants contrevenants.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire