ASM: Au risque de s’enliser…

Défaits en déplacement à Tataouine lors de la journée inaugurale de la phase du play-out, les Marsois ont intérêt à se ressaisir dès aujourd’hui au risque de s’enfoncer davantage.

Malgré une bonne campagne de recrutements au mercato hivernal durant laquelle les responsables du club ont amené des joueurs d’expérience ainsi qu’un entraîneur chevronné, en l’occurrence Chaker Meftah, les Marois se sont pris les pieds dans le tapis d’entrée de play-out.

Pour rappel, l’ASM a raté son premier match dans cette deuxième phase du championnat en allant concéder la défaite à Tataouine (1-2). Pourtant, en fin de match, il y a eu une lueur d’espoir quand Nassim Chachia a réduit le score à dix minutes de la fin du temps réglementaire. Cela n’a pas suffi, étant donné que ni lui ni aucun de ses coéquipiers ne se sont surpassés pour égaliser.

Cela dit, l’ASM se trouve encore, aujourd’hui, dans une situation critique, étant donné qu’il occupe la 8e et dernière place du classement, ce qui fait que le club banlieusard est relégable.

Tout à l’heure, les Banlieusards auront la chance d’évoluer à domicile. Ils recevront El Gawafel de Gafsa. Tenus en échec par les Bengardanais lors de la 1ère journée du play-out, les Gafsiens viendront à La Marsa avec l’objectif de ramener un résultat positif. Un match nul leur suffirait puisqu’ils ont déjà trois points au compteur, et ce, grâce au bonus de deux points.

C’est dire que la pression pèsera plutôt sur les épaules des hommes de Chaker Meftah. Une chose est sûre : les Marsois ont intérêt à se ressaisir dès aujourd’hui au risque de s’enfoncer davantage. Une autre défaite ou même un match nul n’arrangeraient pas leurs affaires.

Avec les mêmes…

Tout à l’heure, il ne faudra pas s’attendre à de grands changements dans le onze de départ marsois. Car même s’ils viennent de reprendre les entraînements, il est difficile que Mohamed Ali Yaâkoubi et Utin Udo soient fin prêts pour l’explication de cet après-midi, à moins que Chaker Meftah ne balance l’un d’eux en cours de match, histoire de leur donner du temps de jeu.

Ceci dit, Chaker Meftah peut toujours compter sur Rafik Kamergi, Bilel Khefifi et Nizar Chemissi pour animer l’attaque avec l’espoir de voir l’un d’eux planter au moins un but dans les filets gafsiens.

Laisser un commentaire