Quand le CAB marque le pas – Maher Kanzari : «Le nul est équitable !»

 

Les Cabistes ont cette fois-ci raté le coche.

Il y a des matches qui sont à oublier très vite tellement la prestation fournie laisse à désirer. C’est le cas de celui de dimanche dernier où le CAB n’a pas assuré contre l’OB. On a pensé que ce derby du Nord était prometteur. Mais on est restés sur notre faim ! En effet, on attendait beaucoup des Cabistes qui n’ont cessé de progresser. Seulement on était à mille lieues, à cette occasion, de ce qu’ils nous ont habitués lors des derniers matches! Ils ont tout simplement raté leur sortie face aux Cigognes ! Dominés le plus clair du temps par leurs adversaires du jour, ils n’ont dû leur salut qu’à l’excellent Achraf Krir qui les a sauvés d’une défaite certaine. Même l’entraîneur Maher Kanzari reconnaissait, à l’issue du match, que son équipe ne méritait pas la victoire : «C’est une partie où il y avait beaucoup de calculs. Je pense que le nul est équitable. On aurait pu gagner, mais ça aurait été un hold-up. Dans ce genre de confrontation, l’essentiel est de marquer des points et nous en avons pris un». Et d’enchaîner : «Il est vrai que c’était un petit match, mais le mauvais état du terrain n’a pas aidé non plus les deux équipes à développer leur jeu habituel. Au CAB, l’absence de Ferchichi, Alhassan Conte et Youssef Fellahi a déséquilibré les automatismes de l’équipe».

Milieu déstabilisé

Il est vrai qu’on a remarqué une déstabilisation au niveau de l’entrejeu et, de ce fait, le compartiment offensif n’a pas eu le rayonnement des derniers matches. La titularisation de Oussama Ali, Haroun Meriah, dépassé par les événements, et Mechergui au milieu du terrain n’a pas donné le résultat escompté. «Le retour des blessés et des malades prévu très prochainement redonnera le rendement attendu et la stabilité dans le groupe», devait conclure l’entraîneur cabiste.

Laisser un commentaire