Ligue 1- Play-Out – 4e journée : L’AS Soliman sur la bonne voie !

football as solimane

 

A La Marsa, les Capbonnais de Soliman ont réussi la passe de deux, confirmant ainsi leur réveil.

Ils sont sans doute les grands bénéficiaires de cette 4e journée de Play-Out. A La Marsa, les Capbonnais de Soliman ont réussi la passe de deux Ils confirment ainsi leur réveil. Pourtant, leur tâche n’a pas été facile face à une formation marsoise qui s’est montrée accrocheuse pendant une quarantaine de minutes avant que sa défense ne fléchisse devant l’insistance des attaquants capbonnais. L’ouverture du score par Mohamed Habib Yaken à la 42’ a permis à l’équipe de Soliman de rejoindre les vestiaires avec une avance courte, mais capitale pour le moral.

En deuxième mi-temps, les Marsois ont tenté par moments de revenir dans le match, mais la blessure de Mohamed Ali Yaacoubi et la suspension de Mondher Guesmi vers la fin de la partie ont compliqué leur tâche. Et à vrai dire sans le gardien de but, Lassaad Hammemi, la note aurait pu être plus salée pour les Marsois qui sont encore bien loin du compte et se retrouvent de nouveau, à cause de cette défaite, lanterne rouge.

De leur côté et grâce à cette deuxième victoire consécutive, les Capbonnais ont profité par la même de l’échec de l’ES Métlaoui pour monter en grade.

L’OB et l’EGSG retrouvent le chemin de la victoire

S’ils sont montés en grade lors de la journée précédente en remportant la victoire à domicile devant l’ASM, les Miniers ont rechuté hier face aux Béjaois en concédant la défaite. Un échec venu confirmer l’incapacité des Métlaouis à rompre avec des résultats en dents de scie. Encore une équipe du Play-out qui a du mal à tracer sa voie.

De leur côté, les Béjaois retrouvent le sourire pour avoir retrouvé le chemin de la victoire. C’est d’ailleurs leur première victoire en Play-out. Une victoire qui leur permet de gagner une place au classement et c’est déjà un bon début.

Une autre équipe a retrouvé le chemin des victoires à l’issue de cette 4e journée. ll s’agit d’El Gawafel tombeur du CAB, samedi. Non seulement ils ont mis fin à la série rose des Cabistes, les Gafsiens ont, grâce à cette victoire, quitté la dernière place au classement. Ils n’ont pas quitté la zone rouge pour autant puisqu’ils sont avant-derniers.

Quant au leader benguerdanais, il n’a pas su profiter de la défaite inattendue la veille du CAB pour creuser l’écart. Tenus en échec par les Tataouinis, les Benguerdanais sont toujours deuxièmes au classement, même s’ils ont réussi à réduire l’écart à deux points avec le leader cabiste qui devra, lui, faire désormais bien attention à la marche.

Laisser un commentaire