EST: Prendre le large !

Leaders des play-offs avec six longueurs d’avance sur leur poursuivant immédiat et adversaire du jour, l’USM, les “Sang et Or” aspirent à prendre le large tout à l’heure. Il suffit de s’imposer sur la pelouse du Stade Mustapha-Ben Jannet.


Miguel Cardoso et ses hommes seront les hôtes, cet après-midi, de l’une des meilleures équipes du championnat, en l’occurrence l’US Monastir. Un déplacement, de surcroît, difficile, ce qui rend ce classico entre le leader et son dauphin plus intéressant à suivre. Un classico dont le résultat donnerait un coup d’accélérateur à l’Espérance dans la course au titre, outre son impact sur le mental des joueurs. En effet, une victoire, ce soir, boosterait le moral des joueurs à une semaine de la demi-finale aller contre Sundowns en Champions League. En d’autres termes, ramener une victoire de Monastir revient à faire d’une pierre deux coups. Les “Sang et Or”, qui sont leaders des play-offs avec six longueurs d’avance sur leur poursuivant immédiat et adversaire du jour, l’USM, aspirent donc à prendre le large tout à l’heure. Il suffit de s’imposer sur la pelouse du Stade Mustapha Ben Jannet et les dés seraient presque jetés. 

Ben Hammouda, Ghacha et Amamou titulaires !

Hier, les Espérantistes ont effectué leur dernière séance d’entraînement au Parc B avant de prendre la route pour Monastir où ils ont passé la nuit. En prévision du classico d’aujourd’hui, le staff technique dispose d’un effectif au grand complet. Aucune absence n’est enregistrée pour cause de blessure ou de suspension. Quant au onze de départ, trois changements sont possibles, soit un changement par compartiment.

Le premier changement toucherait la compartiment de la défense, l’axe central précisément, avec l’incorporation de Hani Amamou à la place de Mohamed Amine Tougai. A l’entrejeu, Miguel Cardoso pense incorporer Houssam Ghacha sur le couloir droit et aligner Yan Sasse comme régisseur. Enfin, en attaque, il n’est pas exclu de voir Mohamed Ali Ben Hammouda aligné d’entrée.

Bref, une approche tactique différente qui vise essentiellement à  apporter de nouvelles options en attaque, un compartiment qui a peiné lors de la double confrontation contre l’ASEC Mimosas en quarts de finale de la Ligue des champions. En ce qui concerne Amamou, ce joueur a besoin de temps de jeu, d’autant qu’il figure sur la liste africaine.

Formation probable : Memmiche, Ben Ali (Bouchniba), Meriah, Amamou (Tougai), Ben Hmida, Ghacha, Tka, Aholou, Bouguerra, Sasse et Ben Hammouda (Rodrigues). 

Laisser un commentaire