Ligue des champions – Demi-finales – L’EST prend option en prévision de la manche retour: Memmiche et Sasse, héros d’une soirée !

A Radès, les hommes de Miguel Cardoso ont fait ce qu’il fallait : ils ont pris l’avantage au bon timing et cherché par la suite à le confirmer. Memmiche, auteur d’une grande soirée, ne s’est pas laissé faire non plus. Sasse, infatigable, a été le meilleur joueur de champ. La manche retour à Pretoria, vendredi, promet d’être aussi imprévisible.


Déjà aux abords du stade, à un peu plus d’une heure et demie du coup d’envoi du match, il fallait se frayer un chemin pour atteindre la porte d’entrée, tellement il y avait du monde. Une ambiance des grands jours qui s’est prolongée à l’intérieur de l’enceinte de Radès. A une heure et demie du coup d’envoi, le virage était déjà plein et les gradins de la pelouse commençaient à se remplir. Et alors que le public du virage s’affairait pour mettre les dernières touches, les supporters de la pelouse scandaient des chants à la gloire du club “sang et or”. Évidemment, quand les deux gardiens de Sundowns ont fait leur entrée pour les échauffements, ainsi que les joueurs de champ de la formation sud-africaine quelques minutes après, ils ont eu droit à un accueil qu’on réserve souvent à l’adversaire pour lui mettre la pression.

Les supporters “sang et or”, qui ont fait le déplacement à  Radès, samedi soir, ne doivent pas le regretter. L’ascenseur leur a été renvoyé par des joueurs appliqués tactiquement et agressifs sur le ballon. Et s’il y a des joueurs qui ont le plus brillé dans cette demi-finale aller, ce sont bel et bien Yan Sasse, auteur du but de la victoire et Amanallah Memmiche, auteur de quelques jolies parades.

Le milieu offensif brésilien a échangé, le temps d’un but, les rôles avec son compatriote Rodrigo Rodrigues. C’est l’avant-centre qui a servi royalement en profondeur le milieu offensif. Sasse a été efficace devant Williams pour ce but libérateur.

Memmiche  sort le grand jeu !

Une équipe qui veut aller loin dans une compétition de grande envergure doit disposer d’un grand gardien. On peut dire, à présent, que l’Espérance en dispose car le jeune Amanallah Memmiche confirme, à seulement 20 ans, qu’il a l’étoffe d’un grand gardien. Face à une formation sud-africaine au jeu ouvert, contrairement aux Ivoiriens de l’Asec qui avaient refusé le jeu à Radès, il fallait être aux aguets pour parer au danger, particulièrement lors de la deuxième mi-temps durant laquelle les Sud-Africains se sont montrés particulièrement dangereux. A la 58’, Memmiche, auteur d’une jolie parade, a empêché magistralement Thembinkosi Lorch d’égaliser en interceptant son tir cadré. Et à cinq minutes de la fin du temps réglementaire, Memmiche a encore une fois été aux aguets, déviant un corner la puissante frappe de Mothobi Mvala.

Un autre joueur sud-africain s’est avéré particulièrement dangereux sur le couloir gauche, Divine Lunga. Ce dernier a beau essayer, il a été suivi de près par Mohamed Ben Ali au point que ce dernier s’est fait marcher une fois sur les pieds par son adversaire. Ben Ali a dû aussi se montrer agressif sur le ballon, ce qui lui a valu un carton jaune. Sous l’œil vigilant de l’arbitre et pour éviter l’expulsion, il a été remplacé par Bouchniba.

Cardoso : «  Un bon match »

En deuxième mi-temps, les Sud-Africains ont réussi à dominer l’entrejeu. Et comme Houssem Tka était sous la menace d’un deuxième avertissement suspensif, il a été remplacé par Zakaria El Ayeb. Avant lui, Onuche Ogbelu a fait son entrée en remplacement de Ghailane Chaâlali dans la perspective de conserver au mieux le ballon et il a bien réussi sa mission.

Bref, Miguel Cardoso a fait les choix qu’il fallait que ce soit dans le onze de départ en faisant confiance à Houssem Ghacha qui a apporté de la profondeur au jeu, ou dans les changements effectués en deuxième mi-temps, réussissant à calmer les ardeurs des attaquants sud-africains. “Nous avons disputé un match difficile contre un adversaire fort, techniquement et tactiquement mûr et qui possède quelques-uns des meilleurs joueurs du continent.”, reconnaît le coach “sang et or” avant d’ajouter : “Mais nous avons réussi à faire un bon match sur tous les fronts.  L’Espérance dispose d’un riche effectif et d’un groupe homogène de joueurs qui peuvent être utilisés au bon moment, comme ce fut le cas de Houssem Ghacha, qui a eu l’occasion de jouer en tant que titulaire lors de cette demi-finale aller. Ghacha a, d’ailleurs, répondu aux attentes  et nous travaillerons pour sélectionner les joueurs les plus prêts pour le match de  Pretoria.”.

Laisser un commentaire