Le ministère des affaires culturelles accordera une prime mensuelle au profit de 300 artistes et créateurs, a annoncé le ministre des affaires culturelles Mohamed Zinelabidine à l’agence TAP, en indiquant que cette décision s’appuie sur une base de données élaborée en collaboration avec l’Organisme tunisien des droits d’auteurs et des droits voisins.
En marge de l’organisation d’un conseil municipal, jeudi, le ministre a indiqué à l’agence TAP que cette décision a été prise en raison de l’absence d’un accord sur la version finale de la loi portant sur l’artiste et les métiers artistiques qui sera présentée à l’assemblée des représentants du peuple en vue de son adoption.
« Face à l’approche de la fin du mandat du gouvernement d’union nationale, la décision d’accorder une prime au profit de 300 artistes a pour objectif de lutter contre l’abandon des artistes qui souffrent de précarité », a expliqué le ministre.
Il a précisé à cet égard que la liste des artistes bénéficiaires a été déterminée selon certains critères et l’examen de dossiers d’artistes qui ont sollicité l’aide en raison d’une situation sociale précaire.
« L’élaboration de la base de données a été effectuée à la lumière des informations regroupées en collaboration avec l’Organisme tunisien des droits d’auteurs et des droits voisins », a-t-il ajouté.
Il a souligné que le ministère des affaires culturelles a « consenti beaucoup d’efforts pour intervenir au profit des artistes concernés par les aides en coordination avec les hôpitaux ou en proposant des aides matérielles ».
A noter que la version finale du projet de loi sur l’artiste et les métiers artistiques peine à voire le jour face à l’absence d’accord entre les artistes et les représentants des métiers artistiques malgré l’approbation des ministères des finances, de la justice et des affaires sociales.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire