Le dirigeant du forum pour le travail et les libertés (Ettakatol), Elyes Fakhfakh, a déclaré que le président de la République devait être « de son époque », après avoir présenté son dossier de candidature vendredi pour la magistrature suprême.
Dans une déclaration à la presse, Fakhfakh a souligné que sa candidature est « celle de la famille social-démocrate tunisienne qui se transmet de génération en génération ». Il a indiqué qu’il brigue la présidence fort de son expérience dans la gestion de plusieurs dossiers et après avoir été ministre après 2011.
« Je suis candidat du Takattol et j’aspire à ce que la Tunisie soit plus prospère et plus attractive pour l’investissement », a-t-il ajouté.
Fakhfakh a précisé qu’il entrait dans la course à la présidence après avoir recueilli les signatures de 10 députés appartenant à quatre blocs parlementaires, à savoir Tahya Tounes, Ennahdha, Allégeance à la Nation et le bloc démocratique.
Quatre vingt dix huit candidats ont déposé leurs dossiers à l’ISIE à l’expiration vendredi du délai de dépôt des candidatures, fixé du 2 au 9 août.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire