La municipalité de Siliana participe, avec quatre autres villes (Kasserine, Bousalem, Mateur et Gabès), à l’élaboration d’un programme de formation pour la prévention des calamités naturelles qui menacent les habitants dans les zones communales.
Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud).
Deux sessions de formation seront organisées, au cours du mois d’août, au profit de la Protection civile, de la Sûreté nationale, de l’Equipement, de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz, ainsi que des composantes de la société civile, en vue de mettre en place un plan directeur pour la prévention des catastrophes naturelles, surtout face au changement climatique qui sévit dans le monde et les risques qu’il comporte pour les habitants.
Ce programme englobe, actuellement, les cinq municipalités mentionnées, souligne, à l’agence TAP, Abdelhamid Akremi Hammami, maire de Siliana, en ajoutant que, dans le cadre de l’élaboration de ce programme participatif, une réunion avait été organisée, à la mi-juillet, dans la ville italienne de Potenza, avec la participation de la municipalité de Siliana.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire