Au son de la Hadhra sfaxienne (chant soufi) et au milieu des youyous, une procession de femmes en sefsari (voile traditionnel) a parcouru, mardi, en début de soirée, plusieurs artères de la ville et de la Médina. C’était à l’occasion de la fête nationale de la femme, du 13 août, date de la promulgation du Code du statut personnel, en 1956.
C’est une initiative de l’association Patrimoine, section de Sfax, qui vise à promouvoir le patrimoine du sefsari en tant que composante de la culture de la femme tunisienne et symbole de son authenticité.
La procession a été organisée en collaboration avec plusieurs associations dont l’Union nationale de la femme, ainsi que le commissariat régional à l’artisanat.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire