Les prix des produits alimentaires sont restés globalement stables durant le mois de juillet 2019 après une baisse de 14% enregistrée en juin et une hausse des prix des fruits frais de 21% et des viandes ovines de 1,1%.
Selon les indicateurs publiés par l’Institut national de la statistique, les prix à la consommation pour le mois de juillet 2019 ont augmenté de 0,3% sur le mois et 6,5% sur un an, après une hausse  0,5% en mai. Cette augmentation du mois de juillet est due à la hausse des prix des services de restauration et de l’hôtellerie, des biens et services personnels et aussi des services de loisirs et de culture. Par contre, les prix de l’alimentation sont restés stables durant ce mois.

Concernant les prix des produits alimentaires, ils sont restés globalement stables durant le mois de juillet 2019 après une baisse de 14% enregistrée en juin et une hausse des prix des fruits frais de 21% et des viandes ovines de 1,1%.

De même, les indicateurs montrent une hausse des prix des services de restauration et des hôtels. Ainsi, les tarifs de ces services ont observé une augmention de 1%, et ce, suite à la hausse des prix des services des restaurants et des cafés de 0,7% et les services de l’hôtellerie de 3,5%.

De même pour les prix des services et des produits de loisirs et culture qui ont connu une hausse de 0,7% suite à l’augmentation des prix des matériels audiovisuels, et de traitement de l’information de 0,4% et des prix des services récréatifs et culturels de 1,8%. 

Inflation des produits alimentaires 

Le taux d’inflation pour le mois de juillet s’est replié à 6,5% contre 6,8% au mois de juin et 7% au mois de mai 2019. «Ce repli est dû en partie à la dissipation de l’effet, sur le glissement annuel, des augmentations enregistrées en juillet 2018 des prix des services de transport (9,2% en juin 2019 contre 6,3% en juillet)». 

Ainsi, l’augmentation des prix de l’alimentation de 6,5% est due à la hausse des prix des œufs de 16,2%, des légumes frais de 12%, des produits laitiers de 9% et des viandes de 7,6%. Hors produits frais, les prix de l’alimentation sont en hausse sur un an de 5,9%.

 Idem pour les prix des articles d’habillement et des chaussures qui ont augmenté de 8,5% en glissement annuel, suite à la hausse des prix des chaussures de 9,4%, des vêtements de 8,2%, des tissus de 8,3% et des accessoires de 7,4%.

Pour les biens et services divers, leurs prix sont en hausse de 10,8% sous l’effet de l’augmentation des prix des soins personnels.

Charger plus d'articles
Charger plus par Najoua Hizaoui
  • High Tech&Innovation

    Flat6Labs : Yehia Houry, nommé au poste de «Chief Programs Officer» «Flat6Labs», la premiè…
  • Express

    4e édition du Forum économique tuniso-libyen : Rétablir les échanges à leur rythme de 2010…
  • Fuite des cerveaux: Peut-on espérer leur retour ?  

    L’on peut toujours continuer d’appeler de ses vœux un exode inverse de compétences grâce a…
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire