Une convention cadre a été signée mardi à Tunis, entre le ministère de l’équipement, de l’habitat et l’aménagement de territoire et le ministère de la formation professionnelle et de l’emploi, portant sur le programme « Nouvelle génération des promoteurs » dans le domaine de l’aménagement des routes, en marge d’une journée d’étude consacrée au démarrage de la troisième tranche de ce programme.
Cette convention vise à fixer les modalités de collaboration entre les deux ministères pour promouvoir le développement régional et favoriser l’emploi des diplômés du supérieur à travers un soutien leur permettant de réaliser des projets dans le domaine de l’aménagement des routes et toutes les autres activités relatives à la construction et les travaux publics.
La convention cadre a aussi pour objectif la création d’une troisième tranche des petites entreprises œuvrant dans le domaine de l’aménagement des routes conformément au décret gouvernemental numéro 542 de l’année 2019, relatif au programme du fonds national pour l’emploi. Selon les articles 44 et 45 de ce décret les petites entreprises seront réparties sur tous les gouvernorats et le volume total des investissements sera déterminé conjointement par les deux ministères en tenant compte des besoins du ministère de l’équipement et de l’habitat.
Le programme « nouvelle génération des promoteurs » a pour but d’encourager et d’accompagner les diplômés supérieurs pour réaliser des projets dans le domaine de l’aménagement des routes qui seront financés par une ligne de crédits du fonds national de l’emploi, mise à la disposition de la Banque tunisienne de solidarité à travers le ministère de la formation professionnelle et de l’emploi.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire