Le chef du bureau régional de grandes cultures relevant du commissariat régional pour le développement agricole du gouvernorat de Siliana, Mohamed Taher Azouz, a démenti, dimanche, l’information selon laquelle une quantité de blé assemblée en plein air a été détruite, après la chute de pluies abondantes depuis jeudi dernier.
La même source a fait savoir, dans une déclaration à l’agence TAP, que l’ensemble de centres de collecte de céréales de la région ont été examinés afin de s’assurer que les céréales sont sains, soulignant que le commissariat avait pris des mesures de précaution, il y a environ un mois, pour protéger ces quantités contre les risques liés aux aléas climatiques.
Et d’ajouter que les quantités restées en plein air sont constituées de 9 000 quintaux de blé tendre, 280 000 quintaux d’orge et 7 000 quintaux de blé dur, alors qu’une quantité de 1 million et 200 000 quintaux de l’ensemble de céréales collectées ont été évacués.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire