Le ministère de l’Intérieur a démenti, dans un communiqué rendu public ce dimanche 25 août 2019, les propos de l’avocat de Chafik Jarraya, Fayçal Jadlaoui soulignant que de tels propos nuisaient à l’intégrité et l’impartialité de l’institution sécuritaire.

En effet, Fayçal Jadlaoui avait précisé, hier samedi, qu’une équipe de renseignements avait sollicité Chafik Jarraya, incarcéré à la prison de la Mornaguia pour des informations impliquant Nabil Karoui et Hafedh Caïed Essebsi, et ce en rapport avec l’arrestation de Nabil Karoui vendredi dernier. Des informations susceptibles d’inciter la justice à réexaminer la situation de Chafik Jarraya et éventuellement le libérer, selon Fayçal Jadlaoui.

Le département a ainsi réitéré son refus de s’enliser dans des tiraillements politiques, appelant le ministère public à ouvrir une enquête suite aux déclarations de Fayçal Jadlaoui.

Contrairement au ministère de l’Intérieur, le ministère de la Justice n’a toujours pas démenti l’entrée en contact de l’équipe de renseignements avec Chafik Jarraya. Le ministre de la Défense nationale et candidat à la présidentielle, Abdelkrim Zbidi a, de son côté, exhorté le département de la Justice à protéger l’indépendance et l’impartialité du pouvoir judiciaire vu son rôle dans l’instauration du processus démocratique.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire