La cour d’appel de Tunis a rejeté ce mardi 10 septembre 2019 la demande déposée par la Chaîne El Hiwar Ettounsi d’effectuer une interview au candidat à la présidentielle anticipée Nabil Karoui incarcéré depuis des semaines à la prison d’El Mornaguia.

Il est à rappeler que la chaîne a reçu dans un premier temps une réponse écrite par l’Instance supérieure indépendante électorale (ISIE) lui donnant l’autorisation de mener l’interview. Cependant la décision finale revient à la justice.

Charger plus d'articles
Charger plus par Ronz NEDIM
Charger plus dans à la une

2 Commentaires

  1. BRAHIM Moncef

    10/09/2019 à 17:13

    Une justice à la botte du pouvoir dans un pays prétendu démocratique ! Car comment peut-on concevoir qu’un candidat à l’élection présidentielle soit emprisonné avant d’être jugé. Tout inculpé est présumé innocent avant tout jugement.

    Répondre

  2. BRAHIM Moncef

    10/09/2019 à 17:17

    Ayant été modérateur d’un site d’une association française durant dix ans, j’ose espérer qu’il n’y aura pas confusion avec la censure….comme souvent sur d’autres médias tunisiens que je ne citerais pas. Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire