Le candidat du Front Populaire à la présidentielle anticipée Hamma Hammami a dit ne pas viser son adversaire Youssef Chahed, lors du débat télévisée sur la présidentielle, diffusé, lundi, sur al Wataniya 1.

 » Je n’ai pas accusé Youssef Chahed de corruption mais plutôt critiqué sa responsabilité politique et morale dans toutes les opérations de corruption qui ont eu lieu sous son régime « , a-t-il tenu à clarifier dans une déclaration à TAP, en marge de son déplacement dans le gouvernorat de la Manouba dans le cadre de sa campagne électorale.

Lors du troisième et dernier débat télévisé censé permettre aux citoyens de ‎choisir entre 26 candidats à la magistrature suprême, Youssef Chahed a invité les Tunisiens à aller voter en masse, à voter pour les personnes crédibles et à ne pas donner leurs voix aux personnes corrompues.

Le candidat du Front Hamma Hammami a répliqué, laissant entendre qu’il voit la corruption à sa gauche, en allusion à Youssef Chahed qui se trouvait à sa gauche, selon les internautes.

 » Les corrompus ne sont pas en mesure de lutter contre la corruption, ceux qui ont détruit le pays ne peuvent pas réparer les dégâts, aujourd’hui « , a-t-il dit.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire