Aucun répit n’est prévu pour le moment pour l’Espérance qui est tenue de maintenir le cap et de rafler les victoires là où elle passe. L’ogre «sang et or» aura pour cible aujourd’hui l’AS Gabès, même si cet adversaire est connu pour sa coriacité dans son antre.
On est tous interpellés par la frénésie du calendrier imposé aux grands clubs tunisiens depuis quelque temps. Tout comme l’ESS et le CSS, l’Espérance n’échappe pas à cette galère avec laquelle on ne sait plus où donner de la tête.

En l’espace d’une vingtaine de jours, les joueurs de l’EST sont un peu partout à la fois. De Jerba, ils seront cet après-midi à Gabès après avoir évolué au Qatar (Doha) et en Algérie (Constantine). Sillonner plusieurs pays pour répondre présents à toutes les compétitions dans lesquelles ils sont engagés sur les plans local et continental est vraiment dur à supporter par les «Sang et Or». Dans ces conditions, on a toujours la hantise de voir toute l’équipe crouler sous le poids des rencontres non stop.

Les blessés rétablis

Et pas plus loin qu’à l’occasion du match de l’EST, joué samedi dernier à Constantine, les supporters «sang et or» ont eu des frayeurs avec la blessure de la pépite Youssef Blaïli à la fin du match. Ce dernier avait quitté le terrain suite à une blessure qui s’est avérée sans gravité par la suite. Laquelle blessure vient s’ajouter à celles de Khalil Chamam et Sameh Derbali qui étaient contraints à l’inactivité.

Heureusement que tous ces bobos n’étaient pas méchants et que ce trio a déjà repris les entraînements en solitaire avant de recevoir l’aval du médecin de l’équipe pour réintégrer le groupe depuis hier.

Et du coup, on peut lancer un «ouf» de soulagement du côté du «Parc B» puisque l’infirmerie l’équipe fanion a finalement désempli.

Des doublures face à l’ASGabès

Mais quoique Mouîne Chaâbani dispose désormais de la totalité de son effectif, les calculs et la prudence s’imposent quand même pour le timonier de l’Espérance.

Aujourd’hui, face à l’Avenir Sportif de Gabès, chez lui, l’Espérance ne sera pas représentée par son équipe type. Plusieurs titulaires de marque qui ont besoin de souffler un peu vont être ménagés. Mais ils seront quand sur le banc des remplaçants à l’image de Blaïli, Kom et Chaâlali. Et du coup quelques réservistes auront leur chance de se mettre en évidence. On est loin de snober l’adversaire qui fait partie des lanternes rouges, mais c’est le rythme fou de la compétition qui dicte ce genre d’acrobaties pour «diluer» la fatigue sur tout le groupe. Richesse d’effectif permettant. C’est qu’il ne faut pas oublier que, samedi prochain, les «Sang et Or» vivront le deuxième round des quarts de finale de la Ligue des champions face au CSConstantine. Rien ne doit donc être laissé au hasard à l’occasion de ce rendez-vous important même si l’Espérance est parvenue à réaliser l’essentiel en gagnant son match aller à Constantine (3-2) samedi dernier. Sur ce point, il y a lieu de toujours garder en tête le «hat trick»  réussi par le même CSConstantine à Tunis aux dépens du Club Africain dans le cadre de la phase des poules. Un homme averti en vaut deux comme on dit.

Pour le moment les coéquipiers de Rami Jéridi sont tenus de préserver farouchement leur avance de six points en championnat national. Cela restera tributaire d’une nouvelle victoire à réaliser absolument tout à l’heure à Gabès.

Amor BACCAR

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire