Elle veut marquer les esprits et se qualifier pour les JO de Tokyo.

La lutteuse Marwa Amri s’est envolée au Kazakhstan pour participer au championnat du monde qui aura lieu du 25 au 30 de ce mois. «Bien préparée et avec un moral au beau fixe, Marwa est  décidée à assurer sa qualification aux jeux olympiques de Tokyo 2020, et ce, en se classant parmi les six premières dans sa catégorie de poids 62 kg. Elle est en mesure d’atteindre son objectif grâce à sa rage de vaincre, sa combativité et sa technique», a fait savoir le directeur technique de la Fédération tunisienne de lutte Ahmed Khedheri. Marwa Amri aura à affronter trois adversaires  difficiles à manier dans sa catégories de poids (62 kg).

Il s’agit d’une Ukranienne, une Japonaise et une Russe.

Son entraîneur, de nationalité cubaine, a déjà quelques données sur ces adversaires. Il les a transmises à Marwa au cours des entraînements. Et Marwa a pour sa part rencontré au cours des tournois internationaux des adversaires du même profil.

Stages et meetings à la pelle !

Pour préparer ce Mondial, notre lutteuse a effectué plusieurs stages de préparation en Bulgarie, en Italie, en Allemagne, à Cuba, en Pologne et en Turquie. Les stages ont été ponctués par des participations à des tournois internationaux d’envergure.

D’ailleurs, après un stage d’oxygénation de 10 jours à Aïn Draham, Marwa s’est rendue au Kazakhstan dix jours avant le démarrage du championnat du monde, et ce, pour continuer sa préparation sur place.

S. KADRI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire