L’effectif des élèves inscrits au collège Nozhet Soltan sis à borj-cedria au gouvernorat de Ben Arous s’élève à plus de 600. Le nombre moyen d’élèves par classe est de 35. Idem pour le seul lycée, « Borj-Cedria » de la même zone qui compte au total 1.200 élèves.

Hier, tous les collèges et lycées ont ouvert leurs portes pour accueillir les élèves. Les cours ont déjà démarré pour certains à huit heures. Tous excités et contents, ils ont repris le chemin de l’école pour rejoindre leurs classes et camarades après les longues semaines des vacances d’été. Certains étaient impatients de découvrir leurs nouveaux professeurs, d’autres un peu inquiets par rapport aux horaires et à l’emploi du temps, à certaines matières à étudier. ….
Neuf heures, nous étions devant le collège Nozhet Soltan à Borj-Cedria, les élèves se sont ressemblés en groupes, devant l’établissement et étaient nombreux à attendre l’ouverture des portes. Il s’agit notamment des élèves inscrits en huitième année de base qui devraient rejoindre leur classe dans quelques minutes. Aya, Sarra, Ala étaient contentes d’appartenir toutes à la même classe. Tenant « l’emploi du temps » à la main, elles étaient impatientes de rentrer en classe et commencer le premier cours de l’année.
Toujours devant ce collège, des parents ont préféré accompagner leurs enfants, notamment ceux qui intègrent pour la première fois le collège pour les soutenir, les rassurer et communiquer avec leurs professeurs. Les portes de l’établissement se sont ouvertes finalement de accueillir les élèves (de la huitième année) qui affluent en grand nombre. Une dynamique a marqué l’établissement : certains élèves consultaient les emplois du temps affichés sur le tableau, des professeurs, entourés par certains parents, répondaient aux questions de ces derniers, concernant le programme scolaire, le déroulement des cours, les fournitures scolaires….
L’une des enseignantes de langue arabe, rencontrée dans la cour du collège nous a révélé que le déroulement de la première journée de la rentrée s’était bien passée comme toutes les années. « En effet, pour éviter le chaos et assurer le bon déroulement de cette journée, on accueille les élèves de la 7e année de base à huit heures, ceux inscrits à la huitième année à neuf heures et ceux de la 9e sont accueillis à partir de dix heures. Les élèves s’adapteront progressivement au nouveau rythme des études dans quelques jours », nous a-t-elle appris.

Une rentrée dans de bonnes conditions malgré la surcharge
L’établissement connaît également une grande affluence de parents d’élèves au bureau d’administration pour régler quelques problèmes d’inscription, de changement de classe, de mutation… et les agents administratifs mobilisés, n’ont épargné aucun effort pour aider, orienter et conseiller ces parents. Le directeur de l’établissement, Hassen Ben Tanfous,que nous avons rencontré lors de cette première journée de la rentrée, a évoqué, quant à lui, un sérieux problème récurrent qu’il rencontre chaque année. Il s’agit notamment de l’encombrement et des classes chargées dans ce collège. « Le collège Nozhet Soltan compte au moins 600 élèves inscrits.. Nous avons également 45 enseignants qui accueillent 35 élèves par classe. Et comme chaque année, nous souffrons de cette même problématique, car le nombre d’habitants dans la zone de Borj-Cedria s’accroît d’une année à l’autre et c’est le seul établissement scolaire qui existe dans cette région. Il faut penser à l’ouverture d’un autre établissement dépendant de la région de Nabeul afin d’alléger cet encombrement. Sadok Ben Abdallah, le directeur du seul lycée, également, sis à borj-cedria, trouvé sur les lieux rejoint l’idée de son collègue et affirme que le lycée souffre du même problème de surcharge. A dix heures, certains élèves commençaient à sortir des classes, d’autres s’apprêtent à renter….Certains prennent le chemin du retour, d’autres attendaient la sortie de leur camarade pour discuter…
La rentrée scolaire a été célébrée dans une ambiance bon enfant !

Charger plus d'articles
Charger plus par Hela SAYADI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire