La nouvelle édition annonce à travers ses différents volets (compétitions, spectacles off, concerts de rue…) des spectacles qui seront présentés entre la Cité de la culture, l’avenue Habib Bourguiba et Ennejma Ezzahra à Sidi Bou Saïd.

Les Journées musicales de Carthage (JMC 2019) sont de retour pour une 6e édition qui se tiendra, du 11 au 18 octobre 2019, dans différents espaces de la capitale. Organisé sous le patronage du ministère des Affaires culturelles, ce festival annuel et compétitif œuvre à promouvoir des artistes talentueux et les nouvelles tendances musicales, mais n’oublie pas pour autant de rendre hommage aux grands noms de la scène artistique tunisienne.

La nouvelle édition annonce à travers ses différents volets (compétitions, spectacles off, concerts de rue…) des spectacles qui seront présentés entre la Cité de la culture, l’avenue Habib-Bourguiba et Ennejma Ezzahra à Sidi Bou Saïd. 13 projets ont été retenus pour concourir lors des showcases devant un jury international.

Outre la compétition officielle ouverte aux compositeurs, chanteurs, arrangeurs et créateurs tunisiens, arabes, africains et méditerranéens, la manifestation propose une compétition consacrée au Malouf, histoire de ne pas perdre de vue les musiques traditionnelles.

La sélection des projets retenus pour la compétition officielle révèle la participation des artistes suivants:

de Tunisie, Lobna Nooman et Mehdi Chakroun avec «Al Walleda», Mohamed Khachnaoui avec «Dendri», Gultrah Sound System », Sabrine Jenhani avec «Zay», Nasreddine Chebli avec «Yufa», Rabie Labidi avec «Tresses», Wafa Harbaoui avec «Entre deux». Seront, également, de la partie, Ghassen Fendri (Tunisie-France) avec «Sound(e)scape», Aleph Quintet Music (Tunisie- Belgique). De l’étranger l’on cite Faraj Suleiman De Palestine, Kanazoe Orkestra du Burkina Faso avec «Tolonzo», Lornoar ( Du Cameroun avec «100%Lornoar» et la Marocaine Soukaina Fahsi.

Les lauréats de la compétition officielle se verront attribuer les trois prix du JMC (Tanit d’or, Tanit d’argent et Tanit de bronze), en plus d’autres prix que le jury professionnel des JMC accordera sous forme d’encadrement, résidence, tournée ou production d’album.

Bonne chance à tous!

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire