Le champ « Nawara » ( Sud tunisien) entrera en exploitation dans les prochaines semaines, a affirmé, vendredi, le ministre de l’Industrie et des PMEs Slim Feriani.

Il a relevé, lors de l’ouverture des travaux d’une conférence organisée par l’Association tunisienne de la promotion de la culture financière (ATCF) à Hammamet sur le thème  » le financement et la numérisation au service des PME « , que ce champ va augmenter de 50% la production nationale en gaz naturel à partir de la prochaine année et réduire de 30% l’importation du gaz.

L’exploitation du champ Nawara permettra de réduire de 20% le déficit de la balance énergétique et d’environ 7% le déficit commercial, a-t-il précisé.

Selon Feriani, la Tunisie n’a pas de choix que d’aller vers l’autosuffisance énergétique et de réduire le déficit à travers le renforcement de la production des énergies renouvelables et des industries extractives.

Il a précisé que le nombre des permis de prospection, actuellement en hausse, a atteint 27 après l’adoption par l’Assemblée des représentants du peuple de 6 nouveaux permis, dont 3 permis de prospection offshore, estimant que le nombre atteindra près de 30 permis avant la fin de cette année.

Le ministre a estimé que la reprise progressive des prospections est un indicateur important reflétant le retour de confiance des investisseurs étrangers dans le secteur de l’énergie en Tunisie, d’autant plus que ce genre d’investissements de prospection nécessite des financements lourds.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire