La Coalition du Front populaire (FP) a mis en garde jeudi contre ‎toute instrumentalisation de la justice dans l’affaire dite de « l’appareil secret du mouvement Ennahdha « , dénonçant une volonté de dissimuler ‎la vérité sur les assassinats des martyrs Chokri Belaid et ‎Mohamed Brahmi.‎

Dans un communiqué rendu public, jeudi, la Coalition a dit ‎soutenir le mouvement de protestation observé par le ‎collectif de défense Belaid-Brahmi dans l’enceinte du ‎Tribunal de première instance de Tunis, qualifiant le sit-in d’avocats ‎de  » légitime « .‎

Le Collectif de défense ‎réclame l’ouverture d’une enquête sur les incidents survenus jeudi dans les locaux du Tribunal et appelle à poursuivre toute personne dont l’implication est prouvée.

D’après le même communiqué, la Coalition du Front populaire, appelle la société civile et l’ensemble des Tunisiens à soutenir le ‎collectif de défense Belaid-Brahmi afin de révéler la vérité au sujet de l’appareil secret et des crimes qu’il a commis.

En réponse à l’appel de l’Association des magistrats tunisiens, les magistrats sont entrés, vendredi, en grève générale avec présence sur les lieux de travail dans tous les tribunaux de la République. Celle-ci se poursuivra tout au long de la semaine prochaine.

Les membres du collectif de défense accusent le Parquet d’avoir violé le devoir de neutralité dans l’affaire dite de « l’appareil secret » dont ils accusent le mouvement « Ennahdha » d’être l’instigateur.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire