Un policier a été poignardé à mort lundi à proximité de la Cour d’appel de Bizerte, a confirmé le porte-parole du ministère de l’Intérieur Khaled Hayouni.

L’assaillant armé d’un objet tranchant a également agressé un militaire aux alentours de la station de bus de Bizerte lui causant des blessures, a précisé le porte-parole du ministère de la Défense, Mohamed Zekri.

Selon le porte-parole du ministère de la Défense, un inconnu armé d’un objet tranchant a agressé un militaire en uniforme qui se dirigeait vers son travail et se trouvait à la station de bus de Bizerte lui causant des blessures. Convergeant ensuite vers la Cour d’appel de Bizerte, l’assaillant a poignardé un policier, a-t-il ajouté.

Le militaire blessé a été transféré vers l’hôpital militaire de Bizerte, a indiqué Mohamed Zekri, précisant que son état de santé est stable et ne présente aucune gravité.

Pour sa part, Khaled Hayouni a précisé que le policier a été poignardé à sa sortie de la buvette située à proximité de la Cour d’appel de Bizerte.

Les unités sécuritaires ont traqué l’agresseur et l’ont immédiatement arrêté. L’enquête se poursuit pour déterminer les mobiles de l’agression, précise la même source.

De son côté, le correspondant de l’agence TAP dans la région, a indiqué que selon l’enquête préliminaire l’agresseur serait un élément rigoriste. Il aurait suivi ce matin le sécuritaire, chef de poste de police de la Cour d’appel et l’a poignardé à mort avec un outil tranchant.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire