L’équipe de Tunisie entame la phase de la mise au point et s’envolera ce samedi vers le Japon.

Chaque sport a son grand rendez-vous périodique. Pour la planète volley-ball, le sommet des compétitions internationales est sans conteste la Coupe du monde. La première quinzaine du mois d’octobre est réservée à l’épreuve masculine qui succède à celle des dames (actuellement en plein élan) Le Japon est le pays hôte de l’événement pour la douzième fois de suite. La date limite pour le rassemblement des douze équipes participantes est le dimanche 29. Les deux villes Fukuoka et Nagano abriteront les rencontres des cinq premières journées avant que toutes les équipes ne se rendent à Hiroshima pour les six journées restantes. Chaque équipe jouera au total onze matches. Une seule  décrochera le gros lot au soir du mardi 15 octobre, à la «Green Arena» de la ville, dotée d’une capacité d’accueil de vingt mille spectateurs.

Lors de l’édition précédente, la 13e en 2015, les Etats-Unis ont dominé la compétition. L’Italie a décroché l’argent et la Pologne le bronze.

L’équipe de Tunisie continue à mettre de son côté tous les atouts pour faire front à des adversaires qui savent ce que veut dire le haut niveau. Jacob Antonio, l’entraîneur national, consacre le gros lot du travail de cette semaine pour mettre les dernières touches et s’arrêter sur les véritables dispositions des quatorze joueurs.

Le voyage est annoncé pour ce samedi 28 via Istanbul et Séoul.  L’équipe effectuera deux séances d’entraînement avant les trois coups du Mondial.

Nouveautés

La compétition ne fera pas partie pour la première fois du processus  de qualification olympique. Avant ,les trois premières du tableau final décrochaient automatiquement leur billet pour les JO. Désormais, il faut passer par deux étapes éliminatoires.

Pour la première fois également, le champion du monde en titre passe d’office à la Coupe du monde aussi bien que les deux meilleures équipes de chaque confédération continentale selon le classement mondial Fivb.

T. HAJLAOUI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire