Youssef Bouzakher a été réélu président du Conseil supérieur de la magistrature, après l’achèvement de la composition du conseil (45 membres) et Samira Craouli, vice-présidente, apprend-on auprès de Imed Khaskhoussi, membre du conseil.

Khakhsoussi a précisé que la réélection de Bouzakher est intervenue après l’achèvement de la composition du Conseil supérieur de la magistrature en mai 2019, avec l’élection de Jalila Bouzouita, professeur universitaire, spécialiste des finances et de la fiscalité.

Les deux nouveaux membres du Conseil supérieur de la magistrature, Anwar Mansri (présidente doyenne du tribunal de première instance du tribunal administratif) et Mourad Ben Haj Ali (président doyen de la cour d’appel du tribunal administratif) ont prêté serment vendredi au palais de Carthage, devant le président de la République, Mohamed Ennaceur.

Youssef Bouzakher occupait le poste de président par intérim du Conseil depuis octobre 2018, succédant au juge Hadi Kediri, parti à la retraite, rappelle-t-on.

Le Conseil supérieur de la magistrature compte 45 membres et est composé de quatre structures : le Conseil de l’ordre judiciaire, le Conseil de l’ordre administratif, le Conseil de l’ordre financier, et l’assemblée générale, composée des membres de ces trois ordres.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire