L’équipe de Krol a mieux géré les tournures du match
Stade Olympique de Radès. CA-CSS 0-1. (Mi-temps 1-0). Pelouse en bon état. Public assez nombreux. Temps froid. Arbitrage égyptien de Amir Amor. But marqué pour le CSS par Agrebi (csc à la 25’).
Avertissements: Marzouki, Mathlouthi (CSS), Aloui (CA)
CA : Dekhili, Ifa, Jaziri, Agrebi, Ayadi (Khefifi), Ben Othmen (Oudhrefi), Sahli (Chamakhi), Aloui, Ben Yahia, Sassarakou, Abdi
CSS: Dahmane, Zouaghi, Mathlouthi, Amamou, Dagdoug, Sokari, Jelassi, Oueslati (Herzi), Marzouki, Kouraïchi (Gram), Hussein (Manuchio)
Dos du mur après sa première défaite de la saison face à l’Espérance, le CSS a retrouvé encore Radès pour faire face à un ensemble clubiste en progrès depuis l’arrivée de Zvunka. Dès l’entame du match, les Clubistes donnèrent l’impression de menacer sérieusement l’arrière garde sfaxienne en obtenant deux corners de suite. Mais ce n’était que feu de paille puisque les Sfaxiens, bien emmenés par un remarquable Oueslati, eurent une maîtrise totale sur leur adversaire du jour, incapable de faire face.
Le jeu en mouvement, la supériorité technique de Sokari, Jelassi et l’Algérien Kouraïchi, le travail de sape de Marzouki, et les montées de Mathlouthi et de Zouaghi ont constitué les points forts de l’équipe sfaxienne. En axant leurs attaques sur le côté gauche, Agrebi eut un après-midi difficile, incapable de les bloquer. Les occasions étaient nombreuses pour le CSS, grâce à Kouraïchi (14’) et Oueslati (20’).
Ce dernier efface Ayadi et tira, mais Dekhili était bien placé. Le but chauffa. Et à la 25’, après un bon centrage de Marzouki, Agrebi voulut remettre le ballon à son gardien avancé marqua contre son camp.
Ce but a mis à nu les défaillances clubistes au milieu de terrain.
Sentant le danger, Zvunka a bien vu en remplaçant Ben Othman, transparent, par Ouedhrefi.
Encore une fois, le CSS eut une occasion en or pour aggraver le score par Marzouki, mais Dekhili sauva ses bois (35’). La première mi-temps s’est achevée sur une bonne prestation de la part du CSS.
A la reprise, le jeu s’équilibra, vu que les Sfaxiens optèrent pour la contre-attaque. Cette option a failli donner le résultat escompté, mais Hussein (63’ et 64’) et Marzouki (70’) étaient maladroits.
Le CA a eu quelques essais après la rentrée de Sahli et Chamakhi. Le jeu devint ouvert entre les deux équipes. Il y a eu plusieurs occasions pour scorer, mais ni Marzouki, ni encore Khefifi ne furent adroits. Le CSS profita de ce match pour se préparer à la rencontre retour face au Nkana. Le CA, lui, subit sa première défaite avec Zvunka.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karry BRADAI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *