Pour se sentir épanoui et bien dans sa peau, explorons l’Ikigai, cette méthode japonaise qui repose sur quatre questionnements fondamentaux afin de trouver la joie de vivre et donner un sens à sa vie.

L’ikigai est une philosophie de vie qui nous vient tout droit du Japon et elle nous aide à faire le point et savoir ce que nous désirons faire de notre vie. Le terme en japonais vient de «Ikiru», qui signifie «vivre» et de «Kai» qui veut dire «la réalisation de ce que nous espérons». Selon le site web wikipédia, «Ikigai» est l’équivalent japonais de «joie de vivre» et de «raison d’être». Pratiquer de l’Ikigai permet aux êtres humains de trouver leur raison d’être et la joie de vivre.

Comment pratiquer cette méthode et quelles sont les étapes à suivre ? Si on remonte dans l’histoire, on découvre, tout d’abord, que cette philosophie de vie a été développée depuis le 14e siècle au Japon. Pour les Japonais, trouver une bonne raison de se lever le matin, cuisiner sainement et pratiquer une activité physique est la clé d’une bonne longévité.

L’ikigai se veut aujourd’hui l’une des sources de maintien de l’équilibre psychologique, physique et mental. Cet état d’esprit, à savoir Ikigai, s’applique notamment dans le domaine professionnel. Dans ce sens, trouver son «Ikigai» veut dire trouver le travail de sa vie ou de ses rêves, qui procurera épanouissement et sentiment  de joie chez l’humain.

Comment trouver son Ikigai ?

Pour se sentir épanoui et bien dans sa peau, cette méthode japonaise repose sur quatre questionnements fondamentaux.

Et pour bien y répondre, il est primordial de faire un travail sur soi-même, qui se veut introspectif afin de répondre aux questions pertinemment en prenant tout le temps qu’il faut.

Tout d’abord, il faut savoir ce que nous aimons faire dans la vie. Une fois qu’une réponse a été fournie, après mûre réflexion, celui ou celle qui pratique l’Ikigai peut passer à l’étape suivante et répondre à la question qui suit, celle de cerner ses talents.  Chaque personne, certainement, possède des talents cachés, et pour réussir la méthode Ikigai et donner un sens à sa vie, il est essentiel de faire le point sur ses talents et cerner certaines de ses compétences techniques et même ses qualités humaines. L’avant-dernière étape concerne le domaine professionnel, en se posant plusieurs questions sur le revenu, les tâches à faire au quotidien….

Quant à la dernière étape, c’est la grande question à laquelle le pratiquant de la méthode Ikigai devrait trouver une réponse. Il s’agit notamment de savoir de quoi le monde a besoin.

Alors, prêt à aller à la rencontre de soi-même et trouver sa raison d’être ?

Charger plus d'articles
Charger plus par Hela SAYADI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire