Les Tunisiens se dirigeront demain dimanche, 05 octobre 2019, vers les urnes dans les 27 circonscriptions électorales pour choisir leurs représentants à l’Assemblée des représentants du peuple, le deuxième parlement après 2011.

Dans les six circonscriptions à l’étranger, le vote a démarré le 4 octobre et se poursuit les 5 et 6 du même mois.
Les résultats préliminaires seront proclamés le 10 octobre et le 13 novembre prochain, l’instance électorale annoncera les résultats définitifs du scrutin législatif.

La campagne électorale pour les législatives s’est prolongée sur 21 jours dans une ambiance tiède. Son démarrage le 14 septembre dernier a coïncidé avec le jour du silence électoral pour l’élection présidentielle dans son premier tour.

De plus, les dates serrées entre l’élection présidentielle et les législatives ainsi que la situation de l’un des deux candidats qualifiés pour le deuxième tour et qui se trouve toujours en prison ont jeté de l’ombre sur les législatives.

Les rapports élaborées par des observateurs et des composantes de la société civile, relèvent une faible présence des représentants des listes candidates sur le terrain durant la première semaine de la campagne. Il en ressort, en contrepartie, une forte mobilisation sur les réseaux sociaux dont en premier lieu Facebook.

Le nombre des inscrits pour les élections est fixé à 7 millions 65 mille 307 électeurs dont 1 million 885 nouveaux inscrits.

Le plafond des dépenses sur les législatives est fixé à six fois la valeur de la subvention publique, en vertu d’un décret gouvernemental. Est privée de la subvention publique, la liste qui transgresse les articles 87 et 25 e la loi électorale.
Plus de 1500 listes, entre partisanes, indépendantes et de coalition sont en lice pour les 217 sièges du parlement.

Dans la soirée de vendredi, le président de la République par intérim Mohamed Ennaceur a appelé tous les Tunisiens à participer massivement au vote indiquant que la Tunisie a besoins de tous les Tunisiens hommes et femmes et que le changement est tributaire d’une participation collective massive.

Ennaceur a ajouté que la jeunesse reste une force d’impulsion malgré le ressenti d’une large partie de cette catégorie sociale.

Les résultats des élections législatives et présidentielle ne doivent en aucun cas diviser les Tunisiens, a-t-il soutenu.

Car l’étape à venir sera celle de l’action commune et de la solidarité entre tous les acteurs, peu importent leurs appartenances politiques.

Deux cent cinquante bureaux de vote répartis dans cinq gouvernorats, à savoir Kasserine, Gafsa, Jendouba, Sidi Bouzid et le Kef, ouvriront leurs portes les 6 et 13 octobre à titre exceptionnel de 10 à 16 heures.

Le reste des centres de vote à l’intérieur et à l’extérieur de la Tunisie ouvriront de 8 h 00 à 18 h 00.

Le nombre global des bureaux de vote à l’intérieur et à l’extérieur du pays s’élève à 13 mille 830.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire