L’ISIE a adressé des correspondances à certains candidats, têtes de liste aux élections législatives, les invitant à supprimer les pages sponsorisées sur le réseau social Facebook, a indiqué Sofiene Labidi, membre de l’ISIE.
Dans une déclaration à l’agence TAP, au Media Center au Palais des congrès à Tunis, Labidi a relevé que l’ISIE devra examiner les infractions enregistrées concernant certains candidats têtes de liste qui n’ont pas supprimé les pages sponsorisées.
L’ISIE, a-t-il expliqué, a adressé des correspondances aux candidats têtes de liste qui ont des pages sponsorisées sur Facebook les invitant à les supprimer en application de l’article 57 de la loi électorale. Ledit article interdit aux candidats pour les législatives de faire de la publicité politique sponsorisée via les réseaux sociaux.
S’agissant des infractions recensées par les observateurs au cours de l’opération de vote, Labidi a déclaré que le conseil de l’ISIE s’appuie sur les rapports de la HAICA ainsi que sur ceux des organisations et des parties intervenantes dans l’opération électorale pour trancher.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire