La cérémonie du tirage au sort mise en œuvre, avant-hier, s’annonce grandiose.

Pas de répit pour le comité d’organisation du Championnat d’Afrique des nations Tunisie 2020. Le branle-bas y est de tous les jours, voire de tous les instants. Un signe qui ne trompe pas sur la volonté tenace de tous ces hommes de relever le défi, à savoir la réussite de ce grand rendez-vous continental. Pas plus tard qu’avant-hier, une énième réunion s’est tenue qui fut un vrai marathon. Présidée par le vice-président du Comité d’organisation, Elyès Zalleg, celle-ci a été entièrement consacrée aux préparatifs de la cérémonie du tirage au sort de la CAN qui se déroulera officiellement le 19 courant dans un hôtel huppé de Gammarth. M. Zalleg, ex-basketteur et n’est donc pas étranger aux arènes sportives, a mis, à cette occasion, l’accent sur la nécessité de prendre toutes les précautions qui s’imposent, «pour que la fête soit totale et confirme l’image de la Tunisie et sa flatteuse réputation mondiale en matière d’organisation des hauts événements sportifs».
Au terme des débats francs ayant marqué cette réunion en présence des principales parties concernées dont les présidents des commissions Hatem Marnaoui, Mohamed Dridi et Walid Ouji, il a été décidé d’établir le programme de la cérémonie comme suit :
– Diffusion de vidéos mettant en exergue la richesse du patrimoine culturel tunisien et la haute compétitivité de notre tourisme.
– Organisation d’un show artistique pour animer la soirée.
– Distribution d’affiches et de dépliants.
Par ailleurs, des invitations seront lancées à des invités de marque pour rehausser de leur présence cette cérémonie. Parmi celles-ci, on peut citer la ministre de la Jeunesse et des Sports, Sonia Ben Cheikh, le patron de la Confédération africaine de handball, Mansouro Aremo, outre les présidents des fédérations des pays participants.
Signalons que le volet animation de la CAN a été confié à l’ex-ministre de la Culture, Mourad Sakli, qui devra (pourra) donner le plus, s’agissant d’un domaine qui relève de sa spécialité.

Le bénévolat à l’honneur
Parmi les commissions qui cravachent déjà dur au sein du Comité d’organisation de ce «great event» africain, on peut citer celle du volontariat qui vient de lancer une offensive de séduction en vue de recruter le plus grand nombre possible de volontaires, tous âges et sexes confondus. Dirigée par le membre fédéral Maher Othman, ladite commission se veut une ruche d’abeilles où tout le monde sera disponible 24 heures sur 24 pour prêter main-forte aux différentes autres commissions.

Mohsen ZRIBI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire