Organisée à l’occasion de la célébration du 500e anniversaire de la disparition de Léonard de Vinci ou Leonardo da Vinci (1452-1519), l’exposition «Leonardo Atlantico» du peintre italien Corrado Veneziano sera visible pour la première fois en dehors de l’Europe et fera escale du 10 octobre au 10 novembre à Tunis.

Cette exposition, dont le vernissage aura lieu aujourd’hui jeudi 10 octobre (18h00) au siège de l’Institut culturel italien (IIC), est placée sous la direction artistique de trois critiques et historiens d’art italiens, Niccolo Lucarelli, Francesca Barbi Marinetti et Raffaella Salato.
L’exposition est organisée par l’IIC de Tunis avec l’appui de l’Ecole de la langue italienne Léonard de Vinci (La Scuola di Lingua italiana Leonardo da Vinci) des villes de Rome, Milan, Florence et Sienne.

L’étape tunisienne intervient après deux précédentes expositions en France et en Italie. Son inauguration a été à l’église Saint-Florentin dans la ville d’ Amboise, surtout que la France a été le pays où le peintre disparu avait passé ses trois dernières années. L’exposition a été placée sous le haut patronage du président de la République française et avec le soutien du Musée du Louvre. Elle a été ensuite présentée à l’Observatoire astronomique de Florence (Osservatorio Astronomico di Firenze) pour la Commune de Florence et au Musée national de Matera, capitale italienne de la culture 2019.

L’Institut culturel italien et l’ambassade italienne à Tunis annoncent une exposition de trente œuvres qui sont toutes peintes à l’huile, et sur lesquelles sont superposées certaines phrases (souvent de droite à gauche, selon les habitudes de Léonard de Vinci). L’exposition rassemble aussi une série d’images dessinées par de Vinci dans son célébrissime «Codice Atlantico» qui reproduisent des roues, des ailes, des arcs et des canons d’artillerie; mais également des notes personnelles, des opérations mathématiques et alchimiques.

Corrado Veneziano est un artiste peintre et metteur en scène italien diplômé du Piccolo Teatro di Milano. Ce natif de 1958 expose pour la première fois à Rome en 2013, puis à Bruxelles (2014), à Paris (2015), à Saint- Pétersburg (2016) et à Lanzhou en Chine (2017).
Veneziano ressuscitera l’œuvre et le génie de son compatriote florentin, cet artis
te pluridisciplinaire universel qui était à la fois peintre, sculpteur, architecte, musicien, poète, philosophe et écrivain. Auteurs, historiens et critiques s’accordent à dire que de Vinci demeure l’un des grands peintres de tous les temps.
Tunis célébrera, à son tour, l’œuvre éternelle de Leonardo da Vinci, ce natif de la Toscane et auteur emblématique de la fameuse toile «La Joconde».

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire