L’accès à la mer étant gratuit, il faut juste s’équiper de sourire et de volonté, bien sûr, pour pratiquer cette nouvelle discipline aux bienfaits aussi bien physiques que psychologiques.

La marche aquatique est en vogue dans notre pays, notamment dans les régions côtières et, pour cause, la mer, ce déstressant naturel, a depuis l’aube des temps exercé son attrait sur les telluriens. Présentée aussi sous l’appellation longe-côte, cette nouvelle activité draine aujourd’hui aussi bien les femmes que les hommes, jeunes et moins jeunes en quête d’activité physique pour les uns et de bien-être pour les autres. Pourquoi se creuser les méninges à la recherche d’un centre thalasso pour une séance qui vous coûtera les yeux de la tête alors que la marche aquatique vous apportera plus de tonus et de sérénité.

Les vertus de l’eau de mer sont incommensurables et plusieurs associations s’organisent de plus en plus en Tunisie pour profiter de ce sport dont le club de marche aquatique «Les Dauphins» actif dans le Grand-Tunis, avec environ 200 membres.

Ce club a élu domicile à La Marsa et ses membres s’entraînent sur les côtes de Carthage-Amilcar. D’autres associations sont aussi actives dans cette discipline dont l’Association des sports subaquatiques et de l’environnement de Bizerte (Asseb), nous déclare le coach du club «Les Dauphins», Ons Abbès. Ce dernier ajoute que ce sport se pratique en toute saison avec une combinaison en néoprène et sous la supervision d’animateurs fédéraux tunisiens qui ont été eux-mêmes formés par des formateurs français dans cette discipline. La marche aquatique a fait son entrée en Tunisie depuis 2014 grâce au président de Longe Côte Méditerranée, un certain Abderrahman Lazzem, originaire de Bizerte et qui réside actuellement à Marseille en France.

C’est la première fois qu’un championnat de marche aquatique sera organisé par le longe-côte Tunisie pour cette année dans quatre régions côtières du pays, à savoir Hammamet, les 13/14 avril, Tabarka 8/9 juin, Chebba 7/8 septembre et Kélibia 26/27 octobre. Le comité en question est composé de 11 membres tunisiens et relève du Comité longe Côte Méditerranée basé en France.

S.Dridi

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *