Le ministère de l’Intérieur a fourni, dimanche, des précisions sur l’agression d’un individu près d’un centre de vote à El Hamma-Ouest, du gouvernorat du Gabès, démentant les rumeurs sur son décès.

L’individu en question a été agressé pour des soupçons de monnayage des voix dans la région.

Selon un communiqué du département de l’Intérieur, des électeurs auraient demandé à cet individu qui était sur le point d’accomplir son devoir électoral d’acheminer une femme âgée au centre de vote d’El Ksar à bord de sa voiture. L’individu aurait accepté.

En pleine conversation, la femme a affirmé être en nécessité puis qu’elle est veuve et demandé une aide financière. L’individu en question lui a fourni un billet de dix dinars sans faire aucune influence sur son vote. Une version confirmée par la femme qui nie toute tentative d’influencer son vote, contrairement aux informations relayées à ce sujet.

Un procès-verbal a été rédigé à cet effet. Le billet d’argent a été saisi et le véhicule a été bien fouillé sans rien trouver, lit-on dans le même communiqué.

La police judiciaire relevant de la garde nationale a été chargée de suivre cette affaire, après concertation du parquet près le tribunal de première instance de Gabès.

Une séquence vidéo relayée dimanche sur les réseaux sociaux montrait un groupe de citoyens en train d’agresser un individu pas loin du centre de vote d’El Hamma Ouest. Les citoyens l’accusent d’avoir monnayé une électrice.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire