Cinq œuvres tunisiennes dont deux réalisées par des femmes sont retenues dans la compétition officielle des longs-métrages et courts-métrages documentaires, dédiée aux films arabes et africains, annonce la direction des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) 2019 session Néjib Ayed, prévue du 26 octobre au 2 novembre prochain.

Parmi les documentaires sélectionnés, 3 longs-métrages et 2 courts-métrages qui sont des productions de 2018 et 2019 retenues parmi 40 œuvres candidates, indique un communiqué des JCC. Dans la compétition des longs-métrages documentaires figurent deux productions tunisiennes de 2019, «Sur la Transversale» du réalisateur Sami Tlili (90’) et «Fathallah TV, 10 ans et une révolution plus tard» (80’) de la réalisatrice Wided Zoghlami.
Le troisième film est une coproduction tuniso-qatarie de 2018 qui s’intitule «Absences» (90’) de la réalisatrice Fatma Riahi.
Les œuvres retenues dans la compétition des courts-métrages documentaires sont deux productions tunisiennes de 2019, «Les Compagnons de la caverne» (20’) et «All Come From Dust»(9’), respectivement réalisées par Fakhri el Ghezal et Younes Ben Slimane.
Pour cette édition 2019, le comité indépendant de visionnage et de sélection des films documentaires est composé de Mohamed Haddad, Mohsen Frigi, Khaled Agrebi, Olfa Chakroun et Amin Boukhris.
La direction des JCC évoque un genre cinématographique (le documentaire) en pleine effervescence et innovation qui devient un genre «majeur» en Tunisie. Cette orientation vers le documentaire a déjà été évoquée, en marge du Festival de Cannes, par feu Nejib Ayed qui a dirigé le festival durant trois éditions (2017, 2018, 2019) jusqu’à sa mort subite le 16 août dernier. Au pavillon tunisien à Cannes et la conférence de presse sur les grandes lignes des JCC 2019, il avait évoqué la tenue d’ateliers et de laboratoires sur l’état des lieux du documentaire qui verront la participation de professionnels de la région arabe et africaine ainsi que d’autres pays.

Pour rappel, la compétition documentaire est ouverte aux films arabes et africains. La liste complète des films documentaires devra être bientôt dévoilée.
Selon le règlement des JCC, les diverses sections de la compétition officielle sont «ouvertes chacune à 2 courts métrages et 2 longs métrages au maximum par pays, à l’exception de la Tunisie qui pourra présenter 4 longs et 4 courts métrages».
Un jury international est habituellement à la tête de la compétition documentaire des courts et des longs métrages. Il attribue des Tanits et autres distinctions pour les films lauréats. Les gagnants se verront décerner le Tanit d’or, le Tanit d’argent et le Tanit de bronze qui récompensent les meilleurs courts-métrages et les meilleurs longs-métrages documentaires.
Les autres prix décernés par le festival sont ceux du meilleur scénario, de la meilleure comédienne, du meilleur comédien, de la meilleure musique originale, de la meilleure image et du meilleur montage ainsi que des mentions spéciales.
Des prix sont aussi attribués par des organismes partenaires des JCC au cours d’une cérémonie spéciale organisée la veille de l’annonce du palmarès officiel.

Voici la liste des 5 films tunisiens dans la compétition documentaire :

Compétition des longs-métrages
1-«Absences» (A Haunted Past) réalisé par Fatma Riahi (90’) Tunisie-Qatar, 2018
2-«Sur la Transversale» réalisé par Sami Tlili, (90’) Tunisie 2019
3-«Fathallah TV, 10 ans et une révolution plus tard» réalisé par Wided Zoghlami (80’) Tunisie, 2019

Compétition des courts-métrages
4-«Les Compagnons de la caverne» de Fakhri el Ghezal (20’), Tunisie, 2019
5-«All Come From Dust» réalisé par Younes Ben Slimane, (9’) Tunisie, 2019

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire