Alain GOMIS (Sénégal – France) – Président

 
Alain Gomis est un réalisateur franco – bissau guinéo – sénégalais. Il est né en 1972 en France, où il a grandi. Titulaire d’un master d’études cinématographique de l’Université de Paris la Sorbonne, en 1993. Ses films ont été sélectionnés dans les festivals internationaux les plus prestigieux : Toronto, Chicago, L.A AFI, San Francisco, Sundance, London BFI… En 2002, L’Afrance, son premier long-métrage gagnait le Léopard d’argent du festival de Locarno. En 2008, Andalucia, son deuxième long-métrage, était présenté à la Mostra de Venise. En 2013, son 3ème long-métrage, Tey , est sélectionné en compétition à la Berlinale, puis remporte l’Étalon d’Or du Fespaco. Le film a été choisi par le Sénégal pour représenter le pays aux Oscars.

Fukada KODJI (Japon) – Membre

Son premier film La Chaise est sorti à Tokyo en 2004. Il a rejoint la compagnie théâtrale Seinendan, dirigée par Oriza Hirata en 2005. Il a écrit et réalisé le film d’animation La Grenadière (2006) et a ensuite tourné le long métrage Tokyo Ningen Kigeki (2008), Hospitalité (2010), puis Au revoir l’été (2013), Grand Prix au Tokyo IFF. Son drame Fuchi ni tatsua (2016) a remporté le Prix du Jury Un Certain Regard au Festival de Cannes. L’Infirmière (2019) est son dernier film, présenté à Locarno et Toronto en 2019.

Hassan KACHACH (Algérie) – Membre

Hassan Kachach a étudié la médecine et il a pratiqué pendant un certain temps avant que le réalisateur Ahmed Rachedi lui propose un rôle dans son film C’était la guerre. Kechache est devenu l’un des visages cinématographiques qui ont influencé le public algérien. Il s’est fait connaitre au grand public algérien dans le film, Mostefa Ben Boulaïd, ainsi que dans plusieurs œuvres en télévision et en cinéma, comme le film tuniso-algérien Les Palmiers blessés en 2010, En attendant les hirondelles qui a été sélectionné à la Compétition Officielle des JCC 2017 et Un Certain Regard à Cannes… Il a obtenu le prix de meilleur rôle masculin au FIOFA (Oran) 2009, générique d’or (Alger) 2018.

Mahmoud BEN MAHMOUD (Tunisie) – Membre

Après avoir étudié le cinéma à l’INSAS de 1967 à 1970. Il décrocha un diplôme en histoire de l’art et archéologie puis un autre en journalisme et communication sociale à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) où il enseignera le scénario à partir de 1988. Il a réalisé de nombreux documentaires, courts et longs métrages parmi lesquels : Traversées-1982 (La Mostra de Venise), Poussière de Diamant-1992 (Quinzaine des réalisateurs), Les Siestes Grenadine-1999, Le Professeur-2012 (Meilleur Scénario aux JCC) et Fatwa-2018 (Tanit d’Or aux JCC).

Meryem BENM’BAREK (Maroc) – Membre

Meryem Benm’Barek est née à Rabat au Maroc. Elle grandit entre le Maroc, la France et la Belgique. Elle entre en 2010 en option Réalisation à l’INSAS à Bruxelles, où elle réalise plusieurs courts-métrages dont Jennah, sélectionné dans plusieurs festivals internationaux et listé pour les Oscars 2015. Elle a aussi réalisé une création sonore, How does it Sound, exposée au V&A à Londres et à la Biennale de Sao Paulo. En 2018, Sofia, son premier long métrage remporte plusieurs prix, comme : Prix Taher Cheriaa, TV5 Monde, FACC, Mention Spéciale du Jury aux JCC et le prix du meilleur scénario au festival de Cannes.

Tsitsi DANGAREMBGA (Zimbabwe) – Membre

Elle a étudié la médecine à l’Université de Cambridge et la psychologie à l’Université du Zimbabwe avant de fréquenter l’Académie allemande du cinéma et de la télévision à Berlin. Elle est directrice générale de Women Filmmakers of Zimbabwe et directrice fondatrice du Women’s Film Festival of Harare. Elle a reçu plusieurs prix au Zimbabwe pour ses contributions culturelles et ses films ont remporté des prix internationaux en Afrique et en Europe.

Yasmine KHLAT (Liban – Égypte ) – Membre

Comédienne, réalisatrice, traductrice et romancière. Elle a réalisé un documentaire de création, publié quatre romans : Le Désespoir est un péché (Prix des Cinq Continents de la Francophonie 2001), Partition libre pour Isabelle, Le Diamantaire, Vous me direz au crépuscule, trois nouvelles : L’appel in Ma langue est mon territoire, Variations autour d’un conte in Babel Heureuse et La lettre d’Elise in Lettres de résistances, ainsi que des entretiens avec des musiciens, interprètes, chefs d’orchestre, compositeurs, dont : Rinaldo Alessandrini, Bruno Coulais, Laurence Equilbey, Jean-Christophe Spinosi, Baptiste Trottignon, Sandrine Piau, Jordi Savall, Robert Wyatt.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Allons au cinéma

Laisser un commentaire