Le terroriste abattu, dimanche après-midi, à Djebel « Essif » (Kasserine) est un algérien dénommé Mourad Ben Hammadi Chayeb, communément appelé « Ouf Abou Mouhajer », a indiqué le ministère de l’intérieur dans un communiqué.

Il est impliqué dans plusieurs attaques terroristes qu’a connues la Tunisie depuis 2013 notamment celles visant les unités militaires et sécuritaires près des hauteurs du Kef, Jendouba et de Kasserine, lit-on dans le communiqué.

Cet élément terroriste a été éliminé lors d’une opération anticipative menée par les forces de l’armée et de la garde nationales, au Mont « Essif » dans la délégation de Foussana (gouvernorat de Kasserine), avait précisé, le porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofien Sliti.

Né le 15 novembre 1983, Mourad Ben Hammadi Chayeb est le frère du djihadiste algérien « Lokman Abou Sakher » (abattu en 2015) et membre du groupe terroriste « Katiba Okba Ibn Nafaa » (section Al-Qaïda au Maghreb islamique), retranché dans les montagnes de Kasserine.

Ce dangereux terroriste, qui fait l’objet de nombreux mandats de recherche, a été muni d’une arme de type « FN FAL » lorsqu’il a été abattu dans cette opération sécuritaire, l’une des plus réussies dans la lutte antiterroriste, a affirmé Sliti.

Des renforts sont dépêchés dans la région à la recherche d’un autre élément terroriste blessé dans cette opération, ont affirmé des sources sécuritaires déployés sur les lieux.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire