Le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé lundi son soutien à la tenue d’élections anticipées réclamées par les manifestants, au 5e jour d’une contestation populaire inédite au Liban contre une classe politique jugées inapte et corrompue.

S’adressant aux manifestants au cours d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion extraordinaire du gouvernement, il a affirmé: « votre voix est entendue, et si vous réclamez des élections anticipées (…) moi Saad Hariri je suis personnellement avec vous ». Les dernières législatives ont eu lieu en mai 2018.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire