Le nombre des Tunisiens recrutés dans le cadre de la coopération technique jusqu’à la fin du mois de septembre dernier, s’élève à 2409 coopérants, soit une augmentation de 5.21 % en comparaison avec la même période de 2018, indique l’Agence tunisienne de coopération technique (ATCT) sur son site officiel.

Le secteur de l’éducation et de l’enseignement supérieur représente 51 % du nombre total des placements réalisés avec 1221 coopérants, suivi du secteur de la santé et celui de l’administration avec, successivement, 436 et 270 coopérants, selon la même source.

L’Arabie Saoudite figure parmi les premiers pays du Golf en matière de recrutement des compétences tunisiennes en concluant des contrats avec 538 cadres, suivi du Qatar avec 339 recrutés. Arrivent ensuite, Les Émirats Arabes Unis (260), le Koweït (166) et le Sultanat d’Oman (131).

L’ensemble des pays arabes sont les premiers bénéficiaires des recrutements réalisés dans le cadre de coopération technique avec 1530 coopérants (63,5 % des recrutements), suivis de l’Europe avec 493 coopérants, la France avec 296 recrutés puis l’Allemagne avec 134 recrutés, et enfin l’Amérique et l’Asie avec 222 recrutés dont le Canada avec 205 recrutés.

Dans un autre contexte, l’ATCT a organisé 5 sessions de formation en collaboration avec la banque islamique de développement (BID), la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (ESCWA), l’Agence brésilienne de coopération (ABC), la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme des Nations Unies pour le Développement en Tunisie (PNUD) et « Nadi basar », pour le renforcement des capacités de 92 cadres du Tchad, de la Tunisie et du Gabon dans les domaines de l’enseignement de langue arabe, la coopération Sud-Sud, le développement économique et social et l’investissement.

En outre, l’ATCT a mobilisé 60 experts et consultants tunisiens pour effectuer des missions d’assistance technique dans les domaines de l’éducation et de l’enseignement, l’agriculture et la pêche, le génie civile, la psychologie, la qualité et l’ophtalmologie.

Il est à noter que le nombre total des coopérants exerçant à l’étranger s’élève à 19 712 coopérants et experts tunisiens au 30 septembre 2019.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire