Le porte-parole de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri a fait savoir, mercredi, que la centrale syndicale a porté plainte contre le porte-parole officiel de la coalition Al-Karama, Seifeddine Makhlouf pour diffamation, fausses allégations et provocation.

Dans une déclaration aux médias en marge de la clôture des travaux du premier forum syndical sur le thème « L’UGTT et les défis de l’innovation » qui s’est tenu pendant quatre jours à Hammamet, Tahri a ajouté que l’union a soumis l’affaire à un groupe d’avocats qui sont au courant de ses péripéties puisqu’elle concerne un avocat.

« Nous demanderons au porte-parole officiel de la coalition Al-Karama de soumettre à la justice les dossiers de corruption dont il est au courant », a-t-il dit, affirmant que l’UGTT est disposée à rendre compte étant convaincue que nul n’est au dessus de la loi.

« La justice tranchera dans cette affaire et je défie quiconque de prouver de telles allégations », a poursuivi Tahri, faisant savoir que l’UGTT a demandé officiellement au pôle judiciaire financier d’enquêter sur cette affaire et que ce dernier a nié avoir reçu des dossiers concernant l’UGTT.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire