Le parti Tahya Tounes a proposé « la formation d’un gouvernement d’intérêt national sur la base d’un programme de réforme nationale œuvrant à la poursuite des grandes réformes et de la guerre contre le terrorisme et la corruption ».

« Un gouvernement qui sera composé, selon Tahya Tounes, d’une large représentation et participation politique bénéficiant du soutien des organisations nationales, de manière lui garantissant les conditions de réussite et la capacité d’affronter une situation sociale et économique difficile ».

Dans une déclaration publiée mercredi soir à l’issue de la réunion de son bureau politique, le parti présidé par le chef du gouvernement Youssef Chahed, a estimé que cette proposition est une contribution visant à trouver une sortie à la crise politique actuelle qui peut entraver la formation du prochain gouvernement.

Tahya Tounes invite également les partis et les forces nationales à ne pas opter pour la politique de quotas et les calculs étroits afin de préserver la transition démocratique et la stabilité politique dans le pays.

Le blocage du processus de formation du gouvernement aura des conséquences négatives sur le fonctionnement de l’Etat et les intérêts des citoyens ainsi que sur les engagements de la Tunisie vis-à-vis de ses partenaires internationaux, a averti Tahya Tounes.

Tahya Tounes rappelle que son conseil national réuni le 10 octobre dernier avait décidé que le parti n’était pas concerné par la participation au gouvernement, en considérant les résultats des élections législatives et les dispositions de la Constitution.

Par ailleurs, le bureau politique invite le secrétaire général du mouvement à parachever les réunions d’évaluation dans les régions et à présenter un projet de nouvelle structuration du parti qui sera discuté au cours d’une conférence nationale au terme du processus d’évaluation au niveau régional.

Pour sa part, Youssef Chahed est chargé d’entamer la formation du bureau exécutif conformément au règlement intérieur du parti.

Les travaux du bureau politique de Tahya Tounes réuni sous la présidence de Youssef Chahed a été consacré à « l’examen de la situation politique du pays, et en particulier le processus de formation du gouvernement et l’organisation interne et politique du parti », indique la même source.

Lors des élections législatives du 6 octobre 2019, Tahya Tounes a été crédité de 14 sièges sur un total de 217 sièges au parlement.

Il est arrivé en septième position lors de ce scrutin.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire