L’enveloppe allouée à la protection des zones vertes dans le gouvernorat de Ben Arous au titre de 2019, s’élève à 362 mille dinars.

Elle est dédiée à la création de nouveaux espaces verts, à la protection des zones boisées et au renforcement du patrimoine forestier.

Selon un rapport élaboré par la Direction des forêts à Ben Arous qui a été présenté ce dimanche à l’occasion de la célébration de la fête de l’arbre, le programme régional de reboisement comprend la plantation d’arbres sur une superficie de 150 hectares, l’installation de brise-vent, ainsi qu’un programme de reboisement pastoral sur 100 hectares et la production de plants forestiers (environ 600 mille plants cette année).

Ces plants ont été distribués aux établissements publics, aux municipalités et à des privés.

Présidant la célébration de la fête de l’arbre à Ben Arous, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a estimé que la création de zones vertes répond à l’une des conditions élémentaires: celle de vivre dans un environnement sain. Ce qui requiert, selon lui, de diffuser cette culture dans les milieux urbains de manière à réaliser l’équilibre requis et instaurer les fondements d’un développement durable.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire