La nouvelle a suscité l’indignation des artistes tunisiens déplorant cette décision, qu’ils jugent « aberrante » et « injuste ».

Il s’agit du limogeage de Chiraz Latiri , directrice générale du CNCI . Limogeage ou pas, l’affaire reste dans le flou total puisque Chiraz Latiri affirme n’avoir jamais fait de demande officielle de fin de détachement et que si c’était le cas des traces écrites seraient restées alors que le ministère nie toute tentative de limogeage et parle d’une démission .

En tout cas si ce flou existe cela prouve l’absence certaine de concertations et de dialogue entre les deux parties .

Pour sa part Chiraz Latiri a déclaré que  « c’est le ministère qui a mis fin à ce détachement d’une manière unilatérale, brusque et irrespectueuse ».

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire