Lancement du Ciné-club Dar Allouche : Projections et initiation aux métiers du 7e Art


L’association Aman œuvre à la promotion de l’art et de la culture, et à la sensibilisation quant à la protection de l’environnement et de la nature à travers divers ateliers et événements organisés dans la région afin de mettre en évidence et développer les talents des jeunes.


L’Association méditerranéenne art et nature Aman lance son ciné-club Dar Allouhe lors d’un événement d’inauguration le 15 novembre au café des arts Dar Allouche (Kélibia). Au programme, la présentation d’une pièce de théâtre intitulée «Tas de sac» et un concert de musique assuré par le collectif Debo et autres artistes.
Créée en février 2017, l’Association méditerranéenne art et nature (Aman) est constituée, essentiellement, d’un collectif d’artistes et d’acteurs sociaux originaires du Cap Bon. Ses membres œuvrent à la promotion de l’art et de la culture, et à la sensibilisation quant à la protection de l’environnement et de la nature à travers divers ateliers et événements organisés dans la région afin de mettre en évidence et développer les talents des jeunes.
Soutenu par le fonds de la culture pour tous de l’ambassade d’Allemagne, le projet «Le club cinéma Aman Dar Allouche» a démarré le 1er juin 2019, avec, entre autres travaux, un espace post-prod (studio d’enregistrement, de mixage de son et de montage vidéo) aménagé dans le local fourni par la municipalité Dar Allouche pour abriter les activités du ciné-club. Un appel à candidature a été lancé par la suite pour choisir les animateurs hebdomadaires du club. Ceux qui ont été sélectionnés ont profité de 8 ateliers de formation : une formation en gestion d’événements cinématographiques assurée par le spécialiste en communication M. Koraich Jaouahdou, une exposition sur l’histoire du cinéma assurée par le cinéaste Marouen Meddeb, une formation en écriture de scénario animée par Dr Mohamed Ben Tabib, un atelier de réalisation dirigé par le réalisateur Mourad Meherzi, une initiation à la photo, lumière et cadrage, donnée par le directeur photo Mohamed Salah Ergui, une formation en direction d’acteur, assurée par le comédien Jamel Maddeni, un atelier de montage vidéo assuré par Karim Hammouda et, enfin, un atelier de prise de son, bruitage et mixage donné par Youssef Ben Aissa. En parallèle et en attendant le lancement du ciné-club, des projections sont tenues chaque dimanche au café des arts Dar Allouche.
L’objectif du projet, comme le notent ses initiateurs, est de développer les capacités artistiques des jeunes à travers la mise en place d’une dynamique de création. Outre la sensibilisation à l’art du cinéma à travers la projection d’un film chaque dimanche, suivie d’un débat, le ciné-club vise à créer un espace indépendant pour la formation et la pratique des métiers du cinéma. L’association se lance, prochainement, dans un grand projet culturel et médiatique sur le Grand-Tunis en partenariat avec le British Council.

Laisser un commentaire