Les agents et journalistes de la Radio privée « Shems FM » ont observé, jeudi, un sit-in devant le ministère des Finances pour réclamer la régularisation de la situation de la radio et assurer la stabilité administrative et financière de ses employés.

Des représentants du syndicat de base de la radio, du syndicat général de l’information relevant de l’Union générale tunisienne du Travail et du syndicat national des journalistes tunisiens ont participé à ce mouvement de protestation.

Ghaya Mejri, membre du syndicat de base de « Shems FM », a indiqué que les employés de la radio, environ 75 personnes, demandent la régularisation de la situation de la radio, un bien confisqué après 2011 et qui est actuellement géré par Al-Karama Holding.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire