Le Parlement a échoué, jeudi après-midi, à élire un deuxième vice-président lors de la séance inaugurale de la deuxième législature 2019-2024. Aucun des trois candidats n’est parvenu à recueillir la majorité absolue de 109 voix.

Il s’agit de Yosri Dali (Al Karama), Leila Haddad (Echâab) et Tarek Ftiti (La Réforme nationale). Selon les résultats de l’opération de vote, le nombre de voix déclarées a atteint 183, les bulletins blancs 8 et les bulletins nuls 14.
Yosri Dali a obtenu 78 voix, Leila Haddad 50 voix et Tarek Ftiti 55 voix. Un second tour devait opposer Yosri Dali à Tarek Ftiti.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire