Le nombre des malades atteints d’Alzheimer en Tunisie a connu une augmentation, au cours des dernière années, chez les personnes âgées (plus de 65 ans), a indiqué, jeudi, Leila Alouane, présidente de l’association Alzheimer Tunisie.  Ce nombre a doublé entre 2012 et 2018, allant de 35 mille à 60 mille cas, a-t-elle précisé.
Dans une déclaration à la TAP, Alouane, a estimé que ce nombre sera multiplié par quatre d’ici 2050, avoisinant les 250 mille patients. Un taux de 5% des cas enregistrés en Tunisie concerne la catégorie d’âge de 65 ans, a-t-elle encore dit.
La présidente de l’association a expliqué l’augmentation du nombre des malades d’Alzheimer, en Tunisie, par le vieillissement de la population et le diagnostic efficace effectué, signalant que ce diagnostic est réalisé par un neurologue.  Au cours des premières années de l’apparition de l’Alzheimer, la famille et les proches du patient ne peuvent pas détecter la maladie facilement, a-t-elle indiqué.  La maladie d’Alzheimer contribue à affaiblir progressivement les aptitudes mentales et sociales de la personne malade jusqu’à la rendre incapable à gérer sa vie quotidienne, a-t-elle fait remarquer, évoquant la difficulté de la cohabitation avec le malade atteint d’Alzheimer.
Elle a souligné l’insuffisance de la prise en charge psychologique accordée aux patients dans les centres spécialisés, regrettant, à ce propos, la rareté de ces espaces adéquats dans le pays. L’alimentation saine et équilibrée, l’activité mentale et physique ainsi que la lecture figurent parmi les facteurs de prévention de cette maladie, a-t-elle notamment rappelé.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *