Un phénomène mondial en pleine effervescence vient de prendre sa place dans l’arène sportive tunisienne. La Fédération tunisienne des sports électroniques (49e fédération sportive en Tunisie) a vu le jour grâce au « Tunisian association of gamers (TAG) », la plus active des associations du Gaming.


Dans l’univers du sport, il est devenu impossible de passer à côté de l’e-sport. Le succès des compétitions des sports électroniques n’est plus à prouver. Si bien que l’Etat souhaite développer sa pratique en Tunisie. « Après avoir participé à tant de compétitions sous le nom de la TAG, on s’est dit qu’il est temps de structurer ce jeu, de créer un cadre légal des compétitions et un statut légal des compétiteurs. Mais également traiter les sujets des diffusions et de développement des événements internationaux, d’où la naissance de l’idée de ce projet, soumise au ministère de la Jeunesse et des Sports en 2016 », a déclaré Amine Bounaoues, le DTN de la TunESF (Fédération tunisienne des sports électroniques).

Un marché en essor
Auparavant, les jeux vidéo se limitaient à des parties entre amis. De nos jours, ils se sont développés jusqu’à faire émerger des joueurs et des équipes professionnels, sponsorisés de manière similaire aux sports traditionnels « créant un marché autour de l’e-sport, estimé à 90 milliards de dollars dans le monde en 2020. Cela veut dire que, correctement exploitée, cette industrie pourrait révolutionner le monde du sport ainsi que le monde des médias, de la publicité et du divertissement», souligne A.Bounaoues.

L’EST et l’ESS affiliées
L’Espérance Sportive de Tunis est le premier club sportif omnisport tunisien à avoir fondé une section d’e-sport. L’initiative a encouragé d’autres clubs qui ont suivi rapidement la vague, tels que l’Etoile Sportive du Sahel et récemment le Club Sportif de Oudhref… « La reconnaissance de l’importance de ce sport et de son émergence a touché d’autres domaines et auprès de médias internationaux notoires. Des sites sportifs spécialisés comme l’Equipe ou BeIN Sport ont créé une rubrique hebdomadaire spécialisée en sports électroniques », a conclu le DTN de la TunESF. Même si le « Gaming » n’a pas encore atteint, aujourd’hui, la même popularité du football ou du handball, il se présente comme étant le sport du futur. Attirant chaque année un nombre plus important de spectateurs dans le monde entier. En attendant bien sûr des champions aux Jeux olympiques.

Le Mondial en Corée du Sud
La coupe du monde des sports électroniques sera organisée du 11 au 15 décembre 2019 par « International Esports Federation (IeSF) » à Séoul en Corée du Sud.
Les représentants de la Tunisie dans les disciplines « Dota 2 », «TEKKEN 7 »et « eFootball Pro Evolution Soccer 2020 » sont comme suit : l’Equipe Raze E-sports Club de DOTA 2 affiliée à l’association « Tunisian Esports Association (TESA) », Mohamed Amine Mabrouki, joueur PES2020 de l’association « Tunisian Gamers Brotherhood (TGB) » et Chamseddine Boulabaa « Nindo Williams », joueur TEKKEN 7 de l’association « Tunisian eSport Association (TESA) ».

Bochra SAIED

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire