La présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a affirmé, dimanche lors d’un meeting à Zaghouan, que son parti vise à remporter la première place à l’ARP, lors des prochaines législatives. L’objectif étant de former un gouvernement sans la participation des  » frères musulmans » et sans quotas partisans, a-t-elle souligné, faisant savoir que son parti participera avec ses propres listes, aux élections législatives. 

Elle a également, déclaré aux médias que la commission nationale des élections du PDL, tranchera sur la participation ou non du parti, à l’élection présidentielle. Le PDL a préparé un programme socio-économique et financier pour les prochains rendez-vous électoraux, qui sera présenté le 26 avril courant, lors d’une conférence, à Tunis. Il comporte une vision sociétale claire et un projet politique qui ne mélange pas religion et politique. A-t-elle aussi assuré.

Elle a encore indiqué que les structures du PDL sont présentes dans 87% des régions du pays.  Moussi a, par ailleurs, considéré que le contrôle de l’appareil de l’Etat et de ses moyens par les détenteurs du pouvoir exécutif pour servir leurs intérêts partisans étroits (en allusion au mouvement Tahya Tounes, lié au chef du gouvernement, Youssef Chahed), en l’absence de programmes et de solutions aux problèmes des tunisiens, est de nature à porter atteinte au processus démocratique et au principe de l’égalité des chances lors des prochaines élections. 

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Flash info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *